SEXOclic


La thématique de la sexualité est multidimensionnelle. Bien qu’elle doive être abordée dans sa globalité, l’enseignant ou l’intervenant peut mettre à profit ses compétences en réalisant des interventions de promotion et de prévention rejoignant davantage certaines dimensions. Le schéma suivant présente les six dimensions de la sexualité. Pour plus d'informations, consulter la fiche thématique Globalité de la sexualité.

Inspiré de Badeau, Denise (1998). « La cinquantaine au masculin en regard de l'expression de la sexualité : pistes pour une intervention sexologique). Contrasexion, vol. 15, no. 1, p. 3-21.

D'abord, la sexualité a une dimension biologique qui concerne le corps humain, son développement (ex. changements physiques associés à la puberté) et son fonctionnement (ex. conception d’un bébé).

Elle a aussi une dimension psychologique et affective, c’est-à-dire qu’elle concerne notre identité, comme homme ou comme femme, notre orientation sexuelle, ainsi que la façon dont nous nous sentons face à nous-même (ex. estime de soi, image corporelle) et aux autres (ex. attirance envers une autre personne).

Toutes les connaissances que nous accumulons au fil du temps et de notre développement en matière de sexualité concernent la dimension cognitive. Ces connaissances guident en partie nos attitudes et comportements au regard de la sexualité.

Nos valeurs, principes et croyances font également partie de notre sexualité. Il s’agit de la dimension morale et spirituelle. Ainsi, ce que nos parents et notre entourage nous enseigne au sujet du respect, de l’égalité et de la liberté teinte notre vision de la sexualité.

Notre sexualité est également fortement influencée par les divers messages que nous recevons de la société, de la culture et de l’époque dans laquelle nous vivons (ex. évolution des idéaux de beauté et des rôles associés aux hommes et aux femmes). Ici aussi, ces messages teintent notre sexualité, notre identité et nos relations.

Enfin, la sexualité comporte un aspect légal. Certaines lois dont dispose notre société balisent notre sexualité (ex. consentement, intolérance face à la violence).

En bref, la sexualité est globale et multidimensionnelle. Elle ne se limite pas seulement à la génitalité.