Prévention et contrôle des maladies infectieuses (PCMI)

Prévention et contrôle des maladies infectieuses (PCMI)
Le travail complémentaire des équipes PCMI, incluant l’équipe de coordination de la planification et des activités courantes, contribue au contrôle des maladies infectieuses, un enjeu majeur de santé publique malgré les avancées en ce domaine.


 

 

Infections nosocomiales et immunisation

Les infections en milieu de soins entraînent la prolongation des hospitalisations avec ses impacts négatifs, tant sur les plans humain que financier. Pour contrôler ces problèmes, notre équipe travaille avec les acteurs concernés à :

  • la mise en place de programmes structurés de surveillance et prévention
  • l’application de pratiques exemplaires et de mesures strictes de contrôle dans tous les milieux de soins.

De plus, nous visons à améliorer la couverture vaccinale de groupes ciblés par le Programme québécois d’immunisation dans le but de contrer la survenue des maladies évitables par la vaccination qui constituent des risques à la santé tout au long de la vie. Pour ce faire, l’équipe assure :

  • une coordination régionale des services de vaccination
  • la promotion des activités de vaccination. 

Infections et interventions dans la communauté

Pour diminuer, voire éliminer, les menaces à la santé de la population, notre équipe surveille l’apparition de maladies infectieuses, enquête, évalue les risques et favorise l’implantation des mesures de protection appropriées. La prévention et le traitement de la tuberculose constitue un de ses défis. Pour ce faire, notre équipe offre, à titre d’exemple :

  • des services de protection à la suite d’une déclaration de maladie infectieuse active
  • le dépistage et la détection précoce chez les personnes à risque.

L’équipe veille également à protéger la population des maladies transmises par les animaux, comme la rage, ou les insectes, comme le virus du Nil ou la maladie de Lyme. 


ITSS et réduction des méfaits liés aux drogues

Nous visons à prévenir les infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS) et les surdoses de drogues injectables qui touchent, dans les deux situations, des populations vulnérables. Notre équipe :

  • informe et conseille sur les pratiques sécuritaires
  • offre le dépistage, le traitement rapide des ITSS et le traitement préventif des personnes exposées au VIH
  • distribue du matériel pour protéger la santé, comme des condoms et du matériel d’injection stérile
  • donne accès à la naloxone et travaille à l’implantation de services d’injection supervisée

Quelques statistiques montréalaises

  • 61 % des cas québécois rapportés de VIH sont montréalais
  • Près de 50 % des cas de tuberculose au Québec sont déclarés à Montréal
  • 12 000 cas de maladies infectieuses à déclaration obligatoire signalés 
  • 1,3 million de doses de vaccins distribuées chaque année